L’édition 2020 : à conditions exceptionnelles, une édition exceptionnelle

L’édition 2020 de la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides aura été marquée par la pandémie de COVID-19 et les mesures sanitaires d’urgence qu’elle a entraînées.

Le thème de l’édition 2020 était l’engagement. Comme chaque année, l’enthousiasme et les idées de nos bénévoles, de nos relais locaux et de nos partenaires étaient au rendez-vous.  Que ce soient des associations, des écoles, des collectivités, des syndicats, tous avaient prévu de partager leur engagement, chacun dans leur domaine : en agriculture, en jardinage, en alimentation et bien d’autres ! Par conséquent, les activités organisées ont été tout aussi diverses.

Malheureusement, censée débuter seulement trois jours après le début du confinement en France, la longue série d’évènements de la SPAP a été durement touchée. La majorité d’entre eux ont dû être annulés ou reportés sine die. Mais en faisant preuve d’imagination, les organisateurs ont réussi à rendre certains de ces évènements virtuels.

Ce que nous avons réussi à mener :

  • Une édition dématérialisée du Concours des Coquelicots.
  • Des journées à thème sur les réseaux sociaux au cours desquelles étaient publiés des vidéos d’information, des portraits d’agriculteurs, des quiz et des sondages.
  • Les 10 engagements du maire: A travers l’outil shaketonpolitique.org, Générations Futures avait proposé aux internautes d’interpeller leurs maires pour leur demander de s’engager en faveur de la santé environnementale. Près de 583 maires ont reçu vos messages.

Ce que nous n’avons pas pu faire mais que nous avons hâte de remettre en place pour cette nouvelle édition :

  • Le challenge étudiant, qui devait être la nouveauté de cette année : organisé par Générations Cobayes, Générations Futures et le REFEDD, l’objectif est de transformer le menu de sa cafétéria en un menu 100% bio et/ou organiser des ateliers de sensibilisation.
  • La grande collecte de pesticides dans tous les magasins Botanic : Les jardiniers amateurs sont invités à rapporter leurs pesticides, une tradition perpétuée depuis plus de 10 ans par l’enseigne. Pour chaque produit ramené, les jardiniers recevaient une bouteille de jus de pomme bio. L’automne dernier, ce sont 4,9 tonnes de pesticides qui ont été rapportées par les particuliers
  • La conférence de clôture, qui était organisée par l’association étudiante ELSE de l’école Polytechnique et par Générations Futures.

Et bien sûr, tous les évènements locaux, qui reposent sur l’engagement des bénévoles de Générations Futures. Merci à eux !

 

Lire le bilan complet de l’édition 2020

 

La SPAP reprend en 2021 !