Focus organisateurs : Guislaine Laroche « Le zéro phyto est l’affaire de tous ! »

En 2018 nous avons choisi de mettre en lumière les organisatrices et organisateurs d’événements locaux qui se déroulent pendant la SPAP. À chaque newsletter, sillonnez la France à travers ces différents portraits de celles et ceux qui font la Semaine pour les alternatives aux pesticides !

Guislaine Laroche travaille au Smicval (syndicat mixte intercommunal de collecte et valorisation des déchets) en Gironde. Elle est chargée de mission biodiversité et conseille également les communes adhérentes au syndicat sur le zéro phyto. Elle participe à la Semaine pour les alternatives aux pesticides depuis 2012 en organisant différents événements autour du zéro phyto dans les communes. En 2018, le Smicval organise une journée pour faire des semis de graines dans le cadre d’un projet au long cours dénommé « de la graine au fruit en passant par la fleur » qui vise notamment à protéger les polinisateurs sauvages. Ce projet mène également une réelle réflexion autour de l’alimentation de proximité et circuit court dans le cadre de la prévention des déchets. Cette année, ce projet sera réalisé en partenariat avec le bureau d’études Biodiv’air’santé.

Pour Guislaine, très engagée dans son métier, le zéro phyto c’est l’affaire de toutes et tous ! Il est impossible d’avancer sans impliquer tous les acteurs du territoire. C’est pour cela aussi que Guislaine considère la Semaine pour les alternatives comme un formidable levier de communication et d’actions de terrain où chacun peut s’identifier et mettre en place sa propre action.

portrait_organisateur_spap_guislaine-laroche