« La vie est dans le pré » vous invite à découvrir la conversion d’un agriculteur au bio

Retrouvez « la vie est dans le pré » ce jeudi 27 février sur FRANCE 3 à 23:00

Les alternatives aux pesticides existent et la transition est possible ! Découvrez le témoignage de Paul François, agriculteur en Charente, qui fut victime en 2004  d’une intoxication au Lasso, un herbicide de Monsanto, et en garde depuis de graves séquelles. Après dix ans de doutes et d’hésitations, il a cependant décidé de surmonter ses peurs et de convertir ses terres en agriculture biologique. Ce documentaire d’Éric Guéret propose de suivre, pendant une année, cette mutation passionnante, de la dernière moisson «chimique» à la première moisson sans pesticides.  Retrouvez la bande annonce en cliquant ici.

Le cas de Paul François : un cas emblématique

Passer en bio demande de tout remettre en cause. Il doit commencer par réapprendre l’agronomie, observer ses terres, adapter les outils dont il dispose et inventer sa propre méthode. Un savoir qu’il avait oublié comme tous ceux qui ont été formés à l’agriculture intensive. Paul prend des risques importants mais l’enjeu est essentiel. S’il parvient à cultiver 240 hectares en bio, il aura prouvé que l’agriculture chimique n’est pas une fatalité et qu’il est potentiellement possible de nourrir la planète sainement.

Parallèlement, Paul mène un autre combat de taille. Depuis douze ans, il se bat en justice contre Monsanto pour faire reconnaître la responsabilité de la firme dans ses graves problèmes de santé. Il a gagné en première instance et en appel, mais Monsanto contre-attaque en permanence. Ce procès très médiatisé va connaître son issue dans ce film lors d’une ultime audience à la cour d’appel de Lyon.

Projetez le documentaire pendant la Semaine pour les alternatives aux pesticides

Vous n’avez pas pu visionner le documentaire ou vous souhaitez tout simplement le partager à votre entourage ? Vous en avez la possibilité à l’occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides du 20 au 30 mars 2020.

Pour organiser une projection de ce documentaire, vous pouvez dès maintenant télécharger notre guide de l’organisateur dans lequel vous retrouverez toutes les informations nécessaires ou bien nous contacter directement à l’adresse suivante : alternatives@generations-futures.fr 

TéléchargeZ les outils nécessaires pour organiser un événement pendant la Semaine pour les alternatives aux pesticides